Logo
INFORMATIONS SUR LA DÉMYTHIFICATION
TITRE : L’alcool réchauffe le corps
CLASSIFICATION : Biologie/corps humain

ORIGINE : L’une des origines possibles de ce mythe provient probablement de l’expérience des gens avec l’alcool par temps froid. Bien que l’alcool ne réchauffe pas notre corps, il est vrai que sa consommation provoque un réchauffement temporaire de notre peau. Donc, à court terme, celle-ci donne une impression de chaleur. Il est donc facile de croire que les gens aient fait le lien cause à effet, et en ont déduit ce mythe.

L’autre origine possible de ce mythe vient de l’image que nous avons du Saint-Bernard qui accoure sauver les victimes d’avalanche avec un petit tonneau d’alcool au cou pour réchauffer les survivants. Cependant, le tonneau d’alcool autour du cou du Saint-Bernard est lui aussi un mythe. Il est vrai qu’on utilise ces chiens pour secourir les victimes d’avalanche, mais ils n’ont pas réellement de tonneau d’alcool au cou. Cette légende provient d’un tableau d’Edwin Landseer, un peintre anglais, datant de 1820, où l’on voit deux Saint-Bernards penchés sur une victime d’avalanche avec un tonneau autour du cou. L’artiste aurait fait naître le mythe en décrivant lesdits tonneaux comme remplis de Brandy.

MOTS CLÉS : Alcool, froid, chaleur, dilatation,

DESCRIPTION :
L’alcool est un dépresseur bien populaire à travers le monde. Il est apprécié pour ses effets de légère euphorie et de réduction des inhibitions. Il existe même une croyance populaire selon laquelle prendre un ou plusieurs verres d’alcool par grand temps froid aidera notre corps à se réchauffé. Cependant, cela est faux puisque cette chaleur est temporaire et trompeuse. Notre corps est, en fait, en train de se refroidir.

DÉTAILS DE LA DÉMYTHIFICATION
Image 1:
Qu’arrive-t-il vraiment lorsqu’on boit de l’alcool par temps froid? Pourquoi avons-nous l’impression d’avoir plus chaud alors que nous sommes réellement en train de nous refroidir? Les effets physiologiques de l’alcool sont nombreux. Ils modifient notre rythme cardiaque, la pression artérielle, la circulation sanguine ainsi que les contractions musculaires cardiaques. La raison principale de la sensation de chaleur amenée par l’alcool vient de l’effet de dilatation sur nos vaisseaux sanguins. Ce phénomène se nomme vasodilatation.

Lorsque nous avons froid, notre corps veut à tout prix garder sa chaleur interne. Pour ce faire, il contracte nos vaisseaux sanguins autour de nos organes vitaux. Il s’agit ici d’une réaction normale de survie. Lorsqu’il y a consommation d’alcool, les vaisseaux sanguins se dilatent à la surface de notre corps. Notre sang se rapproche alors de notre peau. C’est ce phénomène qui explique que les personnes ayant consommé de l’alcool ont souvent les joues et le nez plus rouge. Notre sang étant chaud, les vaisseaux dilatés libèrent de la chaleur près de notre peau. Les terminaisons nerveuses de l’épiderme enregistrent alors cette hausse de température, ce qui nous donne l’impression d’avoir plus chaud. C’est en grande partie la raison pour laquelle les gens pensent ce mythe comme vrai. Si l’on utilise un raisonnement normal de cause à effet, il est facile de croire que l’alcool nous réchauffe alors, puisqu’on fait le lien entre boire de l’alcool et la sensation de chaleur obtenus par la suite. Cela est par contre erroné puisque c’est en fait le contraire qui se produit.

Il est alors vrai que notre peau devient plus chaude. Toutefois, cela est temporaire. La chaleur corporelle est déplacée de l’intérieur de notre corps vers la surface de notre organisme, et donc on perd de la chaleur. La chaleur corporelle est dissipée. D’ailleurs, la sensation de chaleur obtenue va cesser lorsque les vaisseaux sanguins vont cesser leur vasodilatation. C’est alors que l’on ressentira la perte de chaleur et donc un froid encore plus intense. La température du corps aura baissé au contraire de la croyance populaire.

Il est donc bien dangereux de consommer de l’alcool par temps froid. Surtout lorsqu’on ajoute à ceci l’engourdissement corporel causé par la boisson. Le corps perd donc ça chaleur, mais aussi à plus de difficulté à s’en rendre compte. On ressent donc moins le choc causé par le froid et il est alors possible de ne pas sentir les engelures avant qu’il ne soit trop tard. La perte d’un membre, comme un orteil, est alors un bien triste ajout à notre gueule de bois du lendemain.

En conclusion, le mythe répandu qui dit que l’alcool nous réchauffe est totalement faux. L’illusion de chaleur provoquée par la dilatation de nos vaisseaux sanguins provoque en réalité une perte de chaleur corporelle. De plus, cette froideur sera engourdie par l’alcool et les risques d’engelures sont alors élevés. Donc, lorsqu’il fait froid, il est important de consommer avec modération et surtout de se garder au chaud avec un bon manteau et une boisson chaude plutôt qu’une caisse de bière ou un spiritueux.
Image 2:

RÉFÉRENCES
-ÉducAlcool, L'alcool et le corps humain, 2006
http://educalcool.qc.ca/wp-content/uploads/2011/12/EDUC_brochLeCorpsHumain.pdf

-Fleury S., L'internaute, Vrai ou faux ? L'alcool réchauffe, 2006
http://www.linternaute.com/science/biologie/est-ce-que/06/alcool-rechauffe/alcool-rechauffe.shtml

-Olivier J., Météomédia, L’alcool réchauffe, la grande illusion, 2015
http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/lalcool-rechauffe-la-grande-illusion-/43985/

-de la Taille F., BFMTV, L'alcool réchauffe le corps: pourquoi c'est faux, 2015
http://www.bfmtv.com/planete/l-alcool-rechauffe-le-corps-pourquoi-c-est-faux-902730.html

-Wikipedia, Boisson alcoolisée, 2015
https://fr.wikipedia.org/wiki/Boisson_alcoolis%C3%A9e