Logo
INFORMATIONS SUR LA DÉMYTHIFICATION
TITRE : Le sang veineux est bleu
CLASSIFICATION : Biologie/corps humain

ORIGINE : Il y a deux origines majeures possibles qui pourraient expliquer cette croyance erronée.

1. Nous avons tous déjà assisté à un cours de biologie au secondaire, qui est un cours obligatoire au cursus scolaire d'un étudiant. Lors d'un de ces cours, on nous présente la circulation sanguine. Plusieurs schémas existants permettent de voir la circulation sanguine illustrant le sang artériel oxygéné de couleur rouge et le sang veineux désoxygéné par la couleur bleu. Le choix de deux couleurs distinctes permettant une compréhension plus imagée.(1)

2. La deuxième origine possible serait d’origine visuelle. Prenez deux secondes pour regarder le dessus de votre main ou votre pli de coude. Voyez-vous vos veines? De quelles couleurs sont-elles? Elles apparaissent bleues! À croire que le sang qui y circule est bleu.(1)

MOTS CLÉS : sang, veine, oxygène

DESCRIPTION :
Plusieurs croient que le sang veineux est bleu, car il ne contient pas d'oxygène. Le sang oxygéné sortant directement des poumons étant quant à lui d'un beau rouge. C’est pourquoi lorsque l’on se blesse et crée une entaille dans la peau, le sang qui en sort deviendrait rouge.

DÉTAILS DE LA DÉMYTHIFICATION
Image 1:
Pour répondre à la première origine, il faut comprendre que ces images sont utilisées pour faciliter la compréhension et que le sang ne change pas à ce point de couleur qu'il soit oxygéné ou non. Pour prouver cette affirmation, examinons la composition de notre sang. Le sang est composé de globules rouges qui contiennent une composante appelée hémoglobine qui transporte l'oxygène, de globules blancs (4) qui sont responsables de la réponse immunitaire, de plaquettes responsables de la coagulation et de plasma qui est composé d'eau et est incolore. Les globules rouges transportent l'oxygène ce qui leur donne une couleur plus vive, mais lorsque l'oxygène est acheminé aux tissus, le globule rouge dépourvu d'oxygène ne devient pas bleu, mais plus sombre tel que le démontre l'image 2.

Pour la coloration des veines, il faut comprendre qu'il y a deux éléments qui peuvent affecter la couleur perçue de nos veines, soient: la luminosité environnante et la couleur de notre peau (2). La lumière contient plusieurs couleurs ayant des longueurs d’onde différentes qui vont pénétrer la peau avec une intensité différente. Plus une lumière sera absorbée par les composantes de la peau, moins la lumière réfléchie sera grande. La lumière rouge est facilement absorbée par notre sang, contrairement à la lumière bleue qui est moins absorbée c’est pourquoi c’est cette couleur que notre peau réfléchit. Ne pouvant pas être absorbée par les composantes de la peau, elle reflète une couleur légèrement bleutée. On peut cependant percevoir que les veines ne sont pas toutes du même bleu. Plus la veine est superficielle, moins la lumière bleue peut être absorbée et plus la couleur réfléchie paraîtra foncée. Le principe physique entourant la réflexion de la lumière crée une légère teinte bleutée au niveau des veines.(3)

Pour obtenir la couleur que nous percevons en regardant nos veines, il s’agit d’un autre phénomène. On voit ce même phénomène dans certaines illusions d’optiques. C’est un concept de neuroscience (5) appelé loi du contraste simultané des couleurs. Lorsque deux couleurs sont juxtaposées le cerveau les perçoit comme étant plus différentes que lorsqu’elles sont séparées. Étant donné notre peau de teinte plus rosée, il va accentuer la teinte bleue créé par la lumière afin de bien percevoir la différence de couleur émise. Il faut faire attention, car la couleur de la peau a un impact. Une couleur de peau plus pâle amplifie davantage la couleur bleuté, tandis que pour une peau plus sombre, la différence de couleur sera très difficilement percevable.

De plus, la raison pour laquelle nous ne voyons que les veines en bleu provient de la composition physiologique d'une veine et d’une artère. L'explication de ce phénomène vient de la composition de la paroi de l'artère qui est dotée de muscle. Le muscle venant épaissir la paroi de l’artère va également absorber plus de lumière, rendant la quantité de lumière réfléchit beaucoup plus petite que pour une veine.

Petite anecdote : l’expression avoir le sang bleu signifiant être noble provient du fait qu’au XVIIIe siècle, le critère de beauté chez les nobles était la pâleur de leur peau. Le cerveau voulant faire ressortir la différence de couleur entre la couleur bleutée réfléchie par la veine, de la couleur rosée réfléchit par la peau pâle, il accentue la couleur bleue. Il semblait donc que les nobles ayant une couleur de peau plus pâle que le « petit peuple » apparaissaient avoir le sang plus bleu.
Image 2:

RÉFÉRENCES
1. Stevens, F.(2013)[s. d.]. Idée reçue : le sang veineux est bleu. Récupéré le 05 octobre 2015 de http://www.vulgarisation-scientifique.com/wiki/Pages/Id%C3%A9e_re%C3%A7ue_-_Le_sang_veineux_est_bleu.

2. [s.d.].Is Oxyganted Human Blood Blue? Récupéré le 05 octobre 2015 de http://chemistry.about.com/od/le cturenoteslab1/a/Why-Veins-Look-Blue.htm.

3. Kienle, A., Lilge, L., Vitkin, I.A., Patterson, M.S., Wilson, B.C., Hibst, R. et Steiner, R. (1996). Why do veins appear blue? A new look at an old question. Applied Optics, 35(7), 1151-1160.

4. Tortora, G. et Derrickson, B. (2007). Principes d’anatomie et de physiologie (ERPI).Canada. p.717

5. [s.d.]. Loi du contraste simultané des couleurs. Récupéré le 05 octobre 2015 de https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_contraste_simultan%C3%A9_des_couleurs.

6. Circulation du sang. [Image]. Récupéré le 05 octobre 2015 de http://www.docteurclic.com/encyclopedie/circulation-du-sang.aspx.

7. Les constituants du sang. [Image]. Récupérée le 05 octobre 2015 de http://bv.alloprof.qc.ca/science-et-technologie/l'univers-vivant/le-maintien-de-la-vie/les-tissus,-les-organes-et-les-systemes-biologiques/les-systemes-biologiques/le-systeme-circulatoire/les-constituants-du-sang.aspx?altTemplate=print.